Apprendre à se libérer de ses mauvaises habitudes et dépendances

(Temps de lecture estimé : 2 - 2 minutes)

mauvaise habitudeQue ça soit le tabagisme, la gourmandise ou l’angoisse, on a tous de mauvaises habitudes qu’on aimerait bien abandonner.

La psychologie du comportement peut aider là dessus.

C’est le domaine le plus étudié de la psychologie et il offre un nouvel aperçu sur la démarche à suivre pour changer les mauvaises habitudes et pour adopter de bonnes habitudes à leur place.

1. Réalisez les récompenses de vos mauvaises habitudes :

Si vous avez une mauvaise habitude, c’est parce que vous en étiez récompensé en quelque sorte.

Les psychologues spécialistes soutiennent que tous nos comportements peuvent être récompensés ou bien sanctionnés et que cela est capable, selon le cas, d’accentuer ou de diminuer la chance de ces comportements pour se reproduire.

Si vous fumez, par exemple, vous êtes récompensé par un soulagement de votre stress, si vous êtes gourmand vous seriez récompensé par le bon goût des aliments que vous mangez et si vous avez l’habitude d’atermoyer vous êtes temporairement récompensé par un plus de temps libre.

Découvrez comment vos mauvaises habitudes vous récompensent, c’est ainsi que vous pourriez les remplacer, en y ôtant les récompenses, et même en y imposant des sanctions.

C’est le moment de cesser de savourer ces petits moments de plaisir dont vous dépendez, une grande détermination en sera indispensable pour cette étape.

Vous devriez vous imposer des sanctions à vos rechutes pour en retirer cette récompense désirée.

Par exemple, si vous mangez trop, vous seriez privé de dessert pour le reste de la journée, ou alors puni par 1 heure de plus de travail.

Vous pourriez également vous offrir de petits bonheurs après des actes qui font preuve de votre détermination.

Les récompenses et les sanctions que vous choisissez doivent être à la hauteur de l’acte que vous entreprenez.

2. Ayez des substituts dispos :

Souvenez-vous d’avoir découvert comment vos mauvaises habitudes vous récompensent ?

C’est le moment d’y jouer.

Il vous faudra des substituts à vos dépendances et offrantes les mêmes plaisirs, mais sans les effets secondaires des habitudes dont vous dépendez.

Quand vous ajournez un travail, vous bénéficiez momentanément d’une croissance en votre temps libre (depuis que vous évitez de travailler), mais au lieu d’atermoyer, il serait mieux d’instaurer plutôt un programme plus réaliste qui vous permettra des moments de distraction réguliers et vous pouvez vous en profiter pour faire ce que vous aimez le plus.

Les récompenses ont visiblement un impact majeur sur le cerveau humain, qui constitue le fondement de la psychologie du comportement.

Connaissant ceci, n’hésitez pas à vous récompenser tôt et souvent, pour avoir évité vos mauvaises habitudes, ne vous limitez pas aux larges et infréquentées récompenses, Vous pouvez également en avoir d’autres, moins importants, mais plus fréquents.

Parlez aux autres de vos objectifs : quand vous parlez à quelqu’un d’un projet et que vous n’y allez pas jusqu’au bout, vous êtes punis par la honte d’avoir déçu les gens qui s’attendaient au meilleur de votre part.

Étant donné que personne n’aime cette sensation, ceci peut se révéler comme une motivation parfaite.

Et il serait mieux que les gens dont vous parlez de vos projets soient disposés à vous soutenir et non pas à vous ridiculiser.

Attirez la prospérité et le succès dans votre vie

« Changer de vie : le guide d’un pas vers le bonheur », est une méthode originale qui va révolutionner votre quotidien et vous permettre de devenir la personne que vous rêvez secrètement d’être !

Cliquez ici pour changer votre vie